La toiture est l’un des éléments les plus importants de votre logement. En effet, la toiture assure l’étanchéité du bâtiment tout en le laissant respirer. Elle est donc censée être résistante, technique, esthétique mais également légère et facile à réparer.

Au fil des siècles de nombreux modèles de toiture ont été développés. Les toitures en ardoise ont surtout été utilisées dans la moitié nord de la France, en particulier en Bretagne, Ardennes et Anjou. Ces régions ne disposaient pas de la matière pour réaliser des tuiles en terre cuite, elles ont donc dû développer leur propre système.

L’ardoise est indéniablement le matériau de couverture le plus noble et celui qui fait instantanément penser aux grandes demeures des siècles passés.

Si vous désirez vous orienter vers une toiture de ce genre, voici quelques connaissances de base qui vous permettront de vous engager sur la bonne voie et de mieux calculer le prix d’une toiture ardoise.

Qu’est-ce que l’ardoise ?

L’ardoise est un schiste formé au terme de très fortes pressions et températures. Elle offre un grain très fin, une couleur pouvant aller du blanc au noir en passant par le gris, le rouge et le vert. Cette roche dispose de la particularité d’être spécialement fissile, elle peut être découpée en tranches plus ou moins fines et servir à la fabrication d’éléments de couverture.

La résistance de cette pierre dépend principalement de la veine d’où elle a été extraite. Certaines ardoises ont une durée de vie de 30 ans, alors que d’autres peuvent tenir sans problème jusqu’à 300 ans.

Cette incroyable longévité et sa rareté relative, car de nombreuses ardoisières ont fermé en France récemment, en font un matériau onéreux et particulièrement recherché.

Il existe d’ailleurs un véritable marché d’occasion pour les ardoises. Les particuliers s’y rendent pour rénover leur toiture ou donner plus de cachet à leur logement, ainsi que les monuments historiques qui eux cherchent à réhabiliter d’anciennes constructions.

Prix toiture ardoise

Enfin l’ardoise, si elle est composée principalement de silice, contient également de l’oxyde de fer, par l’intermédiaire de la pyrite et de l’hématite. Cette particularité implique que les ardoises à forte concentration d’oxyde de fer auront tendance à rouiller et donc à mal vieillir. Dans la mesure du possible il est recommandé de se procurer des ardoises n’offrant qu’une très faible concentration d’oxyde de fer, inférieure à 8%. Logiquement le prix d’une toiture ardoise varie en fonction de la pureté du matériau utilisé.

Les formes de l’ardoise

L’ardoise présente une forme qui connait certaines variantes. Tout d’abord, une ardoise traditionnelle offre une épaisseur allant de 3 à 9mm. Toute épaisseur supérieure à cette fourchette est alors considérée comme une lauze et non comme une ardoise.

Depuis 1955, les ardoises de type « françaises » offrent des tailles comprises entre les mesures officielles de 22cm x 16cm à 35cm x 25cm. Il existe cependant d’autres dimensions d’ardoises étrangères, qui peuvent apporter une esthétique différente.

Les ardoises sont généralement rectangulaires, mais peuvent aussi prendre la forme d’une écaille. Il s’agit d’une façon typiquement allemande (schuppen) que l’on retrouve parfois dans les régions frontalières de l’Allemagne.

Prix toiture ardoise

Les ardoises offrent toujours un endroit et un envers. L’envers est plan, tandis que l’endroit est légèrement biseauté, de manière à évacuer les eaux de pluie plus facilement.

Enfin, les ardoises utilisées généralement en régions montagneuses sont traditionnellement plus frustes. Elles sont plus épaisses et s’apparentent souvent à la lauze. Elles offrent souvent des formes et dimensions disparates, les plus grosses sont utilisées au bas du toit alors que les plus petites sont idéalement placées en hauteur.

En toute logique, ces différentes possibilités feront également varier le prix d’une toiture ardoise.

L’ardoise, pour quel type de toiture ?

Une couverture ardoise se prête généralement à une toiture double pente, monopente ou encore arrondie. Les possibilités sont donc nombreuses et vous pouvez donc envisager des esthétiques de toitures extravagantes, historiques ou contemporaines. Dans la mesure où votre architecte vous assure que la forme de votre toiture respecte les consignes du DTU adéquat, vous pouvez imaginer ce qui vous fait rêver.

Cependant, la toiture ardoise implique une restriction d’importance. En effet, la pente du toit doit suivre les recommandations du DTU adéquat, qui lui-même est divisé entre différentes régions. Dans l’ensemble, la pente minimum est de 18° tandis la pente maximale n’est pas précisée, on connait des toitures ardoise pouvant avoir une pente de 90°. Dans les régions de vent 1 la pente minimale est de 15°, en régions 2 elle est de 17° et en régions 3 elle est de 20°.

Prix toiture ardoise

De la même manière une toiture ardoise doit être posée sur un support adéquat. On préconise généralement un voligeage jointif, c’est à dire des voliges présentant un espacement de 5mm.

Il est donc judicieux de vérifier sa charpente afin de pouvoir déterminer au plus juste le prix d’une toiture ardoise.

Le prix d’une toiture ardoise

Les toitures ardoise sont onéreuses. Autant l’accepter d’entrée de jeu, car vouloir tirer les prix vers le bas ne vous sera jamais bénéficiaire. Sachez que si on vous propose une couverture ardoise à prix très bas, les ardoises seront très probablement de mauvaise qualité (oxyde fer en grande quantité) ou tout simplement synthétiques (Fibrociment).

Dans le premier cas, vos ardoises ne teindront pas un siècle, comme supposé, dans le deuxième cas, vous n’aurez tout simplement pas le cachet de l’ardoise naturelle.

Prix toiture ardoise

Non seulement l’ardoise est un matériau onéreux, mais sa pose est également très couteuse car très spécialisée. L’addition des deux présente donc un projet au prix d’ensemble particulièrement élevé.

Vous pouvez considérer qu’en moyenne le prix d’une toiture ardoise est compris entre 100€/m² à 150€/m².

Les avantages et inconvénients d’une toiture ardoise

Comme tout matériau de couverture, l’ardoise présente des avantages et inconvénients. Cependant pour ce matériau, ils sont particulièrement nets et marqués.

Au rang des avantages :

  • Tout d’abord l’ardoise est un matériau noble traditionnel et esthétique. Elle donnera obligatoirement un cachet inégalable à votre logement. Prestige, charme, ou tradition, l’ardoise sait se faire désirer
  • L’ardoise est également un matériau particulièrement écologique. La fabrication de l’ardoise ne nécessite que très peu de produits chimiques, et principalement inhérents à toute toiture, nettoyage minéral, antimousse etc.
  • L’ardoise conserve généralement bien sa couleur, pour peu qu’elle comporte peu d’oxyde de fer. Vous pourrez donc bénéficier d’une toiture uniforme dans le temps et pouvant être rapiécée en toute discrétion.
  • Enfin, l’ardoise est la couverture la plus durable dans le temps. En effet, si les ardoises de très mauvaise qualité durent 30 ans, les ardoises de bonne qualité ou HQ, peuvent durer 100 ans ou même 300 ans sans bouger.

Prix toiture ardoise

Au rang des inconvénients :

  • L’ardoise est une pierre, donc un matériau relativement lourd. Elle demande par conséquent une charpente suffisamment solide pour supporter le poids total. En construction neuve ce n’est pas un problème car la charpente est réalisée en fonction de l’ardoise, en rénovation la charpente devra être inspectée et le cas échéant, renforcée.
  • L’ardoise de bonne qualité est un matériau relativement onéreux, sans doute le plus onéreux de tous les matériaux de couverture. Les ardoises peuvent cependant s’acheter d’occasion sur les marchés spécialisés.
  • Enfin, une toiture ardoise implique une pose compliquée et relativement savante. Les couvreurs spécialisés dans l’ardoise sont des professionnels à part, ne travaillant que l’ardoise.

 

 

Copyright © Ardoise-Angers.fr, tout droits réservés. | Contact