Primes énergie : faire des économies en isolant sa toiture

Primes énergie : faire des économies en isolant sa toiture

Avec les différentes primes énergie, améliorez efficacement l’isolation de votre toiture et économisez près de 30% sur la facture de chauffage !

Le toit est responsable des déperditions énergétiques d’une habitation pour plus de 35 %. Ainsi une bonne isolation de la toiture et comparer les fournisseurs d’électricité permet de faire baisser sa facture d’énergie durablement.  Le Ministère de l’Écologie afin d’encourager les travaux d’isolation pour les combles, les a rendus éligibles au système des certificats d’économie d’énergie : alors profitez d’une prime énergie dans le but de financer vos travaux !

Limiter sa consommation d’énergie avec une toiture bien isolée

Quand vous chauffez votre maison, la chaleur s’échappe notamment par les parois et le toit en fait partie. Le toit est responsable d’environ 30% des déperditions thermiques d’une habitation ! C’est là que sont situées les pertes de chaleur les plus importantes.

Bien isoler sa toiture, c’est donc limiter les déperditions de chaleur et optimiser ainsi la consommation d’énergie de sa maison : on peut réaliser avec une bonne isolation jusqu’à 30% d’économies d’énergie. Pour financer les travaux d’isolation de votre toiture, demandez une prime énergie pour faire des économies d’énergie.

Comment bien isoler sa toiture ?

L’isolation de votre toiture peut se faire en utilisant différents matériaux et selon plusieurs méthodes. Vous pouvez ainsi renforcer l’isolation de votre toiture soit par l’extérieur soit par l’intérieur.

  • L’isolation par l’intérieur est particulièrement adaptée tant que la charpente de votre toiture n’est pas encore endommagée. Ce type d’isolation est moins coûteux.
  • L’isolation par l’extérieur est préférable lorsque les combles sont bien encombrés. Si la charpente par exemple est apparente, privilégiez aussi l’isolation par l’extérieur afin de préserver l’esthétisme.

Mais alors quel isolant choisir ? Parmi l’ensemble des isolants présents sur le marché, il est difficile de s’y retrouver ! néanmoins le comparateur énergie Hopenergie.com vous guide : le coefficient de résistance thermique qui est noté R est un réel bon indicateur de la qualité d’isolation pour un matériau.

Artisan pose isolant toiture

La capacité d’un matériau à isoler donc à ne pas transmettre la chaleur est désignée par le coefficient de résistance thermique ! Plus R est élevé, plus le matériau est isolant.

A savoir : les isolants peuvent être d’origine minérale, animale, végétale, recyclée ou synthétique. Les meilleurs isolants du marché actuellement sont la laine de verre, le polystyrène expansé, le polyuréthane, ou bien encore les plumes de canard.

Le premier des travaux à réaliser pour faire des économies d’énergie est l’isolation de la toiture. Voici quelques conditions à remplir pour recevoir des primes énergie afin d’isoler sa toiture.

  • Avant d’accepter le devis pour vos travaux d’isolation, vous devez effectuer votre demande de prime énergie
  • L’isolant que vous avez choisi doit avoir un coefficient de résistance thermique égal ou supérieur à 7 m².K/W en comble perdu et égal ou supérieur à 6 m².K/W pour un rampant de toiture

Attention vos travaux d’isolation pour la toiture doivent être effectués par un artisan RGE spécialisé dans la pose de matériaux d’isolation thermique. Quand les travaux sont terminés, pour transmettre votre dossier complet, vous aurez 6 mois.

A noter : Sous le terme « isolation de la toiture » se cachent différents travaux éligibles aux primes énergie : l’isolation du toit, l’isolation du plafond des combles aménagés ou l’isolation du plancher des combles non encore aménagés. Ils peuvent tous vous permettre de bénéficier d’un virement de Prime Énergie !

Les aides pour la rénovation énergétique

Ne l’oubliez pas la prime énergie vient s’ajouter aux aides financières classiques ! Ainsi pour des travaux d’isolation concernant les combles ou toiture de votre logement, vous pouvez bénéficier également de :

  • Éco-prêt à taux zéro : l’éco-PTZ ou éco-prêt à taux zéro permet le financement des travaux pour la rénovation énergétique des logements. Ainsi le montant maximum de l’éco-PTZ se situe entre 7 000 € et 30 000 € en fonction des travaux financés. Ce prêt peut être obtenu sous conditions à un propriétaire qu’il soit bailleur ou occupant ainsi qu’à un syndicat de copropriétaires et jusqu’à la date du 31 décembre 2021.
  • Taux de TVA réduit à 5.5 % : Les travaux de rénovation effectués dans un logement ancien profitent de taux de TVA réduits dans certaines conditions. La TVA au taux intermédiaire de 10 % ou au taux réduit de 5,5 % est réservée aux travaux notamment de transformation, d’amélioration, d’aménagement et d’entretien sur des logements à usage d’habitation et achevés depuis plus de 2 ans. A La Réunion, en Guadeloupe ou Martinique ce taux qui est applicable est de 2,1 %.
  • MaPrimeRénov’ qui vient remplacer le crédit d’impôt pour la transition énergétique CITE et des aides de l’ANAH (Agence nationale de l’habitat)