Isoler sa maison en été pour se protéger des fortes chaleurs

Isoler sa maison en été pour se protéger des fortes chaleurs

Isoler sa maison protège autant du froid de l’hiver que des fortes chaleurs de l’été. Les travaux d’isolation vous garantissent effectivement la fraîcheur lors des vagues de chaleur estivale ou en cas de canicule. En plus de vous apporter un maximum de confort, cette opération vous permet de réaliser des économies d’énergie non négligeables.

Réalisez un bilan thermique avant d’isoler sa maison en été

Pour déterminer de façon exacte quelles sont les parties de la maison à isoler pour se prémunir de la chaleur en été, effectuez un bilan thermique. Cette opération permet de mettre en lumière les faiblesses de votre habitation en termes d’isolation. Vous saurez ainsi quels travaux mener pour votre rénovation énergétique.

Par ailleurs, grâce à cette opération, le professionnel saura déterminer les isolants les mieux adaptés aux besoins de votre habitation. Avec toutes les données fournies par l’expert, vous pouvez aussi estimer le coût du chantier. Réaliser un bilan thermique reste le meilleur moyen de garantir votre confort et d’assurer une performance énergétique optimale.

S’il s’avère, à l’issue de ce bilan, que des travaux de rénovation thermique vous reviendraient trop cher, vous pourrez également opter pour un climatiseur. Renseignez-vous sur le prix des climatiseurs pour bien celui qui convient le mieux à votre habitation.

Bilan thermique maison

Pensez à Isoler les combles pour protéger la maison de la chaleur en été

Isoler les combles de la maison reste une priorité pour vous prémunir des fortes chaleurs en été. La toiture est la partie la plus exposée au soleil. La température peut vite monter dans cette partie, raison pour laquelle il est impératif d’isoler l’espace sous toit. S’il fait 30° à l’extérieur, la température sous les combles peut vite dépasser les 50° voire plus.

Avec une bonne isolation, cette chaleur ne risque pas de se propager dans l’habitation. Pour ce faire, plusieurs solutions s’offrent à vous. Vous pouvez isoler avec des laines minérales comme la laine de verre, des polystyrènes expansés (PSE) ou extrudés (XPS), de la mousse de polyuréthane ou de la laine naturelle.

Isoler les murs pour éviter la surchauffe de la maison en été

Comme la toiture, les murs sont aussi exposés au soleil, notamment ceux orientés vers le sud. Pour que les parois puissent retenir la chaleur et garder ainsi la maison toujours au frais en été, isolez à ce niveau. L’isolation des murs par l’intérieur reste la solution la plus facile à mettre en œuvre et aussi la plus économique.

Choisissez un isolant avec un bon déphasage. Autrement dit, utilisez des matériaux qui retiennent efficacement la chaleur. Les experts s’accordent à dire que le liège expansé, la ouate de cellulose, la laine et la fibre de bois font partie des meilleurs isolants pour les murs.

Fenêtres, baies vitrées et véranda : à isoler pour rester au frais

Avoir de larges baies vitrées et une véranda, c’est bien. Mais comme les fenêtres, ces surfaces laissent passer les rayons du soleil et, durant la saison estivale, cela peut vite être inconfortable. Pour éviter que la chaleur ne gagne votre espace de vie, pensez à isoler tous les vitrages de votre maison en été.

Vous pouvez poser des films isolants, à appliquer directement sur les carreaux. Il est tout aussi possible d’installer des rideaux isolants. Mais si vous cherchez une solution pérenne, rien ne vaut les doubles ou les triples vitrages.

Isolation thermique : coût des travaux et subventions

Isoler sa maison pour se prémunir de la chaleur en été a un coût. Si vous décidez de réaliser les travaux par vous-même, prévoyez entre 3 à 40 euros/m² environ pour l’achat des isolants. La laine de verre ou de roche fait partie des matériaux les plus accessibles, contrairement au polyuréthane qui est relativement cher.

Si vous faites appel à un professionnel, comptez entre 20 à 50 euros / m² pour les petits travaux d’isolation. Pour les gros chantiers, ce prix peut aller jusqu’à 100 euros / m² voire 160 euros pour les travaux en extérieur. Néanmoins, confier les travaux à un artisan certifié RGE vous ouvre droit à des subventions comme le CITE, le CEE ou l’Anah qui peuvent financer jusqu’à 30% des travaux voire plus si vous les cumulez.