Poser une fenêtre de toit sur une toiture en ardoise, est-ce possible ?

Poser une fenêtre de toit sur une toiture en ardoise, est-ce possible ?

Les fenêtres de toit, souvent nommées Vélux par abus de langage, sont des équipements particulièrement prisés. Elles permettent en effet d’apporter de la lumière dans des combles aménagés, d’éclairer une pièce normale par le haut, ou tout simplement d’admirer les étoiles depuis l’intérieur.

Cependant, on image bien souvent que cette solution très convoitée est réservée aux toits tuiles. Rien n’est plus faux, car les toitures ardoise acceptent une fenêtre de toit sans problème.

Quelle règlementation pour la pose d’une fenêtre de toit ?

Avant de contacter un spécialiste pour faire installer sa fenêtre de toit, il convient des déterminer si la pose d’une fenêtre de toit est autorisée là où désirez l’installer.

En premier lieu, il faut impérativement consulter le PLU (Plan Local d’Urbanisme). En effet ce document municipal est l’instance la plus proche de vous déterminant ce qu’il est possible de réaliser au niveau architecture. Généralement le PLU autorise toujours les fenêtres de toit.

Ensuite, la fenêtre de toit tombe très logiquement sous la règlementation très générale des fenêtres, principalement celle relative à la vue. Votre fenêtre de toit en vue droit sur une parcelle voisine doit être à plus de 2m de ladite parcelle, tandis qu’en vue oblique, la distance est réduite à 60cm.

Sachez cependant que deux éléments peuvent annuler tous les règlements fenêtre en vigueur.

Le premier est le cas d’un accord signé à l’amiable avec votre voisin. Si ce dernier accepte l’installation de votre fenêtre de toit de manière écrite, vous pourrez réaliser tout ce à quoi il acquiesce.

Le second est le cas de l’installation d’une fenêtre de toit non ouvrant et occultée (verre martelé par exemple). Dans ce cas vous pourrez installer votre fenêtre de toit sans respecter les règles de distances.

Poser une fenêtre de toit sur une toiture en ardoise, est-ce possible ? 1

Quelles normes doit-on respecter ?

Une fenêtre de toit doit respecter certaines normes afin de vous garantir une fiabilité suffisante.

Il existe des normes obligatoires et des normes vivement conseillées.

Les normes obligatoires regroupent :

  • La norme CE. La norme CE est le garant que l’équipement respecte les normes et lois européennes. Sans cette norme l’équipement ne peut même pas être vendu.
  • L’indication AEV. L’AEV est l’indication de la perméabilité à l’air (A), à l’eau (E), et au vent (V). Cet indice est obligatoire et renseigne sur les capacités techniques de la fenêtre.
  • Le Label CSTBat. Si votre fenêtre est garantie plus de 10 ans (c’est le cas le plus souvent), elle doit impérativement proposer le Label CSTBat, qui garantit la qualité de fabrication, et donc de longévité.

Les normes conseillées proposent :

  • La norme NF. La enorme NF n’est aps obnligatoire, mais indique que l’équipement respecte les indications, plus draconiennes, internes à l’hexagone.
  • La certification Cekal. Cette certification indique l’étanchéité des doubles vitrages sur une période minimale de 10 ans.
  • Le Label Qualibat. Ce label indique simplement que l’équipement fait partie d’un réseau se donnant des niveaux de qualité élevés.
  • L’autocertification. Cette norme ne veut pas dire grand-chose car le fabricant se l’accorde lui-même. En espèce le fabricant s’engage à respecter ses propres valeurs.

Poser une fenêtre de toit sur une toiture en ardoise, est-ce possible ? 2

Comment adapter l’ardoise à une fenêtre de toit.

Une fenêtre de toit sur toiture ardoise s’installe de manière très simple. Il est cependant largement et très vivement conseillé de faire appel à un professionnel afin de disposer d’une garantie.

Il convient de créer l’encadrement sous charpente, si possible avant de dégarnir le toit et le cas échéant de modifier légèrement la structure de la charpente.

Les ardoises sont ensuite méticuleusement découpées pour laisser s’insérer la fenêtre. Il est ensuite impératif de réaliser un système d’étanchéité tout autour de la fenêtre afin d’empêcher la pluie de s’infiltrer sous la toiture le long de la fenêtre. On utilise pour y parvenir des matériaux synthétiques, de type silicone et bien souvent on pose un encadrement en zinc autour de la fenêtre.